On Va Déguster dresse le couvert au Grand Palais Ephémère avec Beena Paradin Migotto

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

Une émission autour du livre de gastronomie : des ouvrages coups de coeur, des recettes, des pages sur le vin mais également une leçon de cuisine autour du Garam Masala pour rendre hommage à l’Inde, le pays invité du Festival du Livre de Paris

Les épices © Getty / Maren Caruso

Beena Paradin Migotto

Beena Paradin Migotto est entrepreneure, autrice et créatrice de podcast.

A travers son studio d’innovation, Amirita, elle accompagne des marques dans la mise au point de produits et services plus en phase avec les attentes des clients sur des nouveaux modes de vie plus raisonnés en termes d’environnement et de santé.

Beena est l’autrice de 5 livres de cuisine. L’Atlas des Epices, paru en octobre 2021 chez Flammarion, emmène les lecteurs à la découverte des traditions d’épices à travers le monde en 50 rencontres avec des chefs, des cuisiniers et des producteurs partout dans le monde.

Elle collabore depuis 2011 avec la famille Roellinger à la création de mélanges d’épices traditionnels de la cuisine indienne. Elle vient de publier aux Editions l’Epure Le Garam Masala, 10 Façons de le Préparer à quatre mains avec Mathilde Roellinger.

Depuis 2021, elle développe son podcast qui “nous invite à agir dans la bouffe”, Food Karma, en collaboration avec l’équipe de Business of Bouffe : elle met en avant celles et ceux qui nous aident à aller vers une alimentation à la fois délicieuse, bonne pour la santé, bonne pour la planète et accessible à grande échelle.

Elle écrit aussi à quatre mains avec son mari sur leur blog consacré à leur nouvelle vie dans la Drôme karma & joie

Elle anime une communauté de plus de 15000 personnes à travers ses différents réseaux sociaux.

Elle vient également de lancer son mook le 23 avril.

Lien du mook

Partir au bout du monde sans quitter sa cuisine et sans plomber son bilan carbone ? C’est ce que vous propose une fois par mois le mook

Un Dîner A, qui vous propose de réaliser en moins de 80 minutes un menu complet pour 4 inspiré d’une ville du monde comme Cochin en Inde, Marrakech au Maroc ou Venise en Italie ! Avec des saveurs authentiques, loin des clichés !

Beena Paradin Migotto / Delphine Constantini

Texte lu par Beena Paradin Migotto

Extrait de La Maîtresse des Epices de Chitra Banerjee DIVAKARUNI.

Je suis Maîtresse des Epices (…)

Je connais leur histoire, la signification de leurs couleurs, et leurs odeurs. Je peux les appeler par leurs véritables noms, ceux qu’elles ont reçus à l’origine quand la terre creva comme une écorce et qu’elles jaillirent pour la première fois à la lumière. Leur feu court dans mes veines. De l’amchûr au safran, elles se plient à ma volonté. Sur un murmure de moi, elles me livrent leurs propriétés cachées, leurs pouvoirs magiques. Oui, elles recèlent toutes de la magie, même les épices qu’on verse d’une main distraite tous les jours dans sa marmite. (…)

Mais les épices vraiment puissantes viennent de mon pays natal, pays de poésie ardente et d’oiseaux aux plumages bleu outremer. De crépuscules d’un rouge sang éclatant. C’est avec celles-là que je travaille. Mettez-vous au centre de cette pièce et faites-en lentement le tour des yeux, vous trouverez rassemblées ici sur les rayonnages de ma boutique toutes les épices indiennes qui existent – même celles qu’on ne trouve plus. Je crois que je n’exagère pas quand je prétends que vous ne trouverez nulle part au monde d’endroit semblable à celui-ci.

Les recettes de Beena Paradin Migotto

Les coups de coeur livres de l’équipe

  • François-Régis Gaudry

Reliefs : sortes de chroniques moitié humoristiques sur la cuisine  Bénédicte Cartelier – Paru le 9 avril 2021 – Editeur -Le Temps qu’il fait, Mazères

« Ce recueil aurait pu s’appeler « Stromates », mais il ne traite que d’un sujet. « Miscellanées » était pris, et je pensais avoir épuisé les termes apparentés.  Épuisé ? C’était sans compter les ressources de notre langue mère. Satura désigne en latin un plat garni de toute espèce de fruits et de légumes, une sorte de macédoine, ou un ragoût, ou encore une farce. Et que sont d’autre mes stromates ? J’aurais donc volontiers choisi satura, si je n’avais entendu derrière ce mot le redoutable datura. Vénéneuses mes nourritures ? Je n’aurais garde d’empoisonner le lecteur.  Alors, j’ai choisi Reliefs, précédemment omis, et qui me semblait convenir, aussi bien parce que j’espérais que mon ouvrage n’en manquât pas, que parce que ce mot me plaît qui désigne ce qu’on relève de la table après un repas, la desserte, les restes.  Aussi, humble rat de ville, je vous invite, chers lecteurs, aux reliefs de ma modeste table qui ne sont pas tous, hélas, d’ortolans. »

  • Elvira Masson

Salade, on en fait tout un plat, de Barbara Guicheteau, ed. Flammarion, 25 €

Aujourd’hui, la salade brille par sa diversité, tant dans les goûts que dans les formes, les textures, les couleurs, ou encore les origines, d ici et d ailleurs, des rivages aux alpages.  Roquette à la saveur poivrée, celtuce au parfum herbacé, trévise légèrement amère, moutarde aux notes piquantes, pourpier d’été au petit goût acidulé… Autant de végétaux quel’auteure Barbara Guicheteau nous fait (re)découvrir à travers un herbier de près de 40 salades à magnifier avec 15 assaisonnements variés et à cuisiner grâce aux 48 recettes de saison, dont 5 signées par des chef.fes.

  • Déborah Dupont

Méthode de cuisine à l’usage des personnes intelligentes, Marie Delcourt, Les Belles Lettres, 23€ (parution novembre 2021)

Un ouvrage belge écrit aux lendemains de la Seconde Guerre mondiale, dans un contexte de crise sanitaire, au titre accrocheur, sans aucune photographie, et qui donne les clés de compréhension de la cuisine du quotidien. Une somme de bon sens culinaire, où chaque chapitre thématique débute par une explication générale du concept ou type de recette qui y sera proposé (les rôtis au four, les ragoûts, les pommes de terre, les compotes…) avant de donner déclinaisons et variations.

  • Antoine Gerbelle

La nouvelle épopée des vins oxydatifs secs – Marie-Louise Banyols et collectif. – Edition Trabucaire Collection Befort, 192 p 27 €

Pinard, le guide décomplexant du vin vivant – Valentine Cinier, Alicia Dorey, Mathilde Samama – Les Editions Papier, 130 p, 20 €

  • Dominique Hutin

Les cultures du vin sous la direction de Jean-Michel Monnier, Jean-René Morice, René Siret et Jean-Claude Taddei – Préface Dominique Hutin -Éditions L’Harmattan – 420 pages – 39,00 € (Version numérique : 30,99 €)

« L’objet vin se prête merveilleusement à la pratique pluridisciplinaire. C’est un produit culturel qui effleure tous les sens des hommes. Aussi, le chercheur va essayer de comprendre et de restituer. Quelles sont ces représentations dans certaines parties du monde ? Comment la littérature a qualifié le bon vin ? Pourquoi le vin a un caractère anti-utilitariste ? Comment certains auteurs ont parlé du vin ? Existe-t-il des territoires et terroirs oubliés ? Comment les consommateurs perçoivent la dimension environnementale dans le vin ? Comment le vin est associé au patrimoine et aux paysages ? Comment l’œnotouriste révèle le territoire ? Ou encore comment l’environnement influence les professionnels ? Cet ouvrage apporte des réponses et propose à chacun de goûter, selon sa sensibilité, aux différentes dimensions présentées ici. »

La chronique d’Elvira Masson

La chronique livre de Déborah Dupont

Déborah reste dans la cuisine de guerre et restriction pour vous parler des Recettes des Dames de Fenley, de Jennifer Ryan, aux éditions Albin Michel, 22.90€.

► La suite à lire ou à écouter

La chronique vin de Dominique Hutin

► La suite à lire ou écouter

La chronique vin d’Antoine Gerbelle

  • Curry et masala à la sauce Madiran

De la cuisine du Nord, plus volontiers carnivore, à la cuisine du Sud essentiellement végétarienne, le point commun des plats indiens est évidement ce jeu dominant des sauces nées de puissants mélanges d’épices. Quels vins associés avec des mets si pimentés ? Honnêtement ? Aucun.

► La suite à lire ou écouter

La programmation musicale

  • Susheela RAMAN – Maya
  • THE BLACK KEYS – Wild child

Informations sur le Festival du Livre de Paris cliquez ICI

Tous les podcasts : On va déguster France Inter

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *