Ouvrir un restaurant en 2021, quelles influences adoptées ? 4

Ouvrir un restaurant en 2021, quelles influences adoptées ?

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

Vous souhaitez ouvrir un restaurant cette année ? Eh bien, sachez que la tendance n’est plus à la vente sur place. Depuis le confinement, la plupart des clients s’intéressent à la vente à emporter, oui, au système de vente dans lequel ils emportent leur commande à la maison, à leur lieu de travail ou dans un tout autre endroit pour éviter les contacts. Gros plan sur la vente à emporter en restaurant.

Les avantages de la vente à emporter

La vente à emporter est très en vogue en ce moment. Elle séduit de nombreux restaurateurs, car elle peut leur procurer de nombreux avantages. De un, elle offre un gain de temps non-négligeable, puisque les restaurateurs n’ont plus à se préoccuper du service sur place et ils peuvent livrer rapidement les commandes.
De deux, elle garantit une augmentation du chiffre d’affaires, car elle est particulièrement adaptée aux consommateurs qui n’ont pas le temps de manger sur place. Si le restaurateur privilégie le tout à emporter, il peut même économiser des frais de bail commercial, car il n’a pas besoin de louer une salle de restaurant.

La mise en œuvre de la vente à emporter

Ce qui est intéressant également avec la vente à emporter, c’est le fait qu’elle soit facile et rapide à mettre en œuvre. Il suffit de créer des offres à emporter et les insérer dans la carte du restaurant. Puis, il faut se lancer dans la digitalisation du restaurant en créant un site internet et en y développant le système click and collect.
Il faut également prévoir des emballages spéciaux pour les plats à emporter. Ce qui peut constituer des frais supplémentaires, mais aussi un avantage puisqu’il n’y a plus à faire la vaisselle, ni à nettoyer les tables et les locaux lorsque les clients finissent de manger.

La règlementation liée à la vente à emporter

Question légalité, sachez que la vente à emporter est régie par une règlementation particulière. Il est tout à fait possible d’ouvrir ce genre de restaurant dans les villes françaises, que ce soit à Paris, à Marseille ou à Toulouse, mais il faut respecter certaines étapes. Tout d’abord, il faut avoir comme objet social, la vente à emporter ou la restauration sur place avec vente à emporter.
Ensuite, il faut aussi procéder par une renégociation du bail commercial en exigeant de mentionner la vente à emporter dans le contrat en plus des autres activités proposées par le restaurant telles que le bar, le café ou l’épicerie. Dans le cas où le restaurateur souhaiterait vendre de l’alcool à emporter, il doit également obtenir une licence à emporter en plus de la licence restaurant.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *