le kimchi en Corée du Sud

4 délicieux plats à goûter au moins une fois lors d’un séjour en Corée du Sud

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

Depuis les dernières années, la Corée du Sud était plus beaucoup connue pour sa technologie que pour sa cuisine. Mais grâce à des délices comme le kimchi qui connaissent un succès international, les choses commencent à changer. Pour ceux qui veulent bien essayer la cuisine coréenne et ne savent pas par où commencer, voici une petite liste de 4 plats emblématiques à goûter lors d’un voyage culinaire en Corée du Sud.

1. Le kimchi (mets à base de légumes fermentés)

Un diner sans kimchi en Corée du Sud est tout simplement incomplet. Faisant partie des plus vieux et des plus importants plats de la cuisine coréenne, le kimchi est un plat à la fois épicé et aigre, composé de légumes fermentés.
Lorsque vous allez visiter la Corée du Sud, vous rencontrerez sûrement plusieurs variantes du kimchi, mais elles seront dans l’ensemble préparé avec du chou. Le kimchi est populaire auprès des touristes pour sa saveur unique, son impressionnant apport nutritionnel et bien évidemment sa faible teneur en calorie. Pour le peuple coréen, ce plat mythique est particulièrement prisé en raison de sa valeur culturelle et historique.

2. Le japchae (nouilles sautées)

Le japchae est un plat traditionnel composé de nouilles sautées avec des patates douces, du bœuf, du champignon et d’un soupçon de soja. De temps en temps, ce plat est servi en tant qu’accompagnement lors du déjeuner voire le dîner.
En fonction du chef, quelques ingrédients comme un assortiment de légumes peuvent être ajoutés au japchae. Ce dernier se diffère des autres mets coréens par son goût sucré et sa texture à la fois douce et légèrement moelleuse.
Bon à savoir : en contraste des autres plats de nouilles asiatiques, les Coréens trouvent impoli de manger le japchae avec le bol placé près de la bouche. C’est pourquoi vous ne devez pas manquer d’utiliser de baguettes en métal et une cuillère pour déguster ces nouilles savoureuses.

3. Le samgyeopsal (barbecue coréen)

Les Coréens ont un certain penchant pour la viande de porc. Cette appréciation particulière peut être expliquée par un faible coût de cette viande, surtout la poitrine de porc. Définitivement réputé en Corée du Sud, le Samgyeopsal est un succulent plat de tranches de poitrine de porc grillées.
Si vous n’êtes pas végétarien, vous ne devez absolument pas passer à côté de ce mets incontournable de la Corée du Sud. Nul besoin de marinade, les tranches sont trempées dans un assaisonnement fait à partir d’huile de sésame. Ensuite, elles sont enveloppées dans de la laitue avec de l’oignon. Un tel barbecue est d’ailleurs souvent accompagné d’un bon soju, un alcool de riz coréen, histoire d’apporter plus de convivialité et d’ambiance.

4. Le sundubu-jjigae (ragoût de tofu)

Servi dans un énorme bol en pierre, le sundubu-jjiage est un ragoût coréen plutôt épicé. Il est essentiellement composé de tofu (dubu en coréen), de viande de bœuf, de fruits de mer et de légumes.
Bien entendu, il ne s’agit pas ici d’ingrédients fixes et ces derniers peuvent donc varier en fonction de l’établissement qui prépare le sundubu-jjigae. De nombreux restaurants conservent le traditionnel œuf cru ajouté au ragoût afin de lui apporter une saveur supplémentaire. On a coutume de servir ce plat exquis avec du riz et du kimchi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *