chef cuisinier en clinique

Cuisine gastronomique à l’hôpital

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

Les patients aussi ont droit à la bonne cuisine. C’est pour cette raison que de nombreux chefs proposent leurs services dans différents hôpitaux et cliniques en France. En prenant par exemple le cas de Didier Desdoits, il a consacré sa carrière dans la restauration collective et il propose des plats dignes des plus grands restaurants français aux patients d’une clinique rouennaise. Quant au Chef Bernard Leprince, il se met derrière les fourneaux de l’hôpital Sainte-Marie à Villepinte pour concocter de bons plats aux patients atteints du cancer.

Didier Desdoits aux fourneaux d’une clinique rouennaise

Didier Desdoits veut changer la donne. Il ne veut plus entendre dans les hôpitaux que les recettes n’ont pas de goût. Du coup, il se met aux services de près de 500 personnes par jour et il propose des plats plus élaborés, assaisonnés et créatifs. Entre le self réservé au personnel médical et les repas servis en chambre, le chef et ses équipes essaient de satisfaire tout le monde.
Il sert du bouillon ; des haricots biens enrobés d’ail, de persil, de beurre et d’oignons et aussi des plats sans sel, sans résidu et sans graisse pour les patients qui suivent des régimes stricts. Et en parlant de régime, Didier Desdoits tient aussi compte des pathologies de chaque patient et prévoit des recettes adaptées pour leur apporter du bonheur.

Bernard Leprince aux services des patients de l’Hôpital Sainte-Marie

Bernard Leprince, quant à lui, est un chef très reconnu en France. C’est le major de l’Académie culinaire de France en 2015 et chevalier de la Légion d’honneur en 2016. Puis, c’est également le chef des chefs des Brasseries Frères Blanc.
Il propose ses services à l’Hôpital Sainte-Marie le mardi 7 mars dernier afin de faire plaisir aux patients atteints du cancer. Son objectif était de prouver à tout le monde qu’il est possible de faire de la cuisine gastronomique à l’Hôpital, et cela en utilisant des ingrédients du quotidien. Le menu en question était composé : d’une rillette aux deux saumons et aux baies roses en entrée, du paleron de bœuf braisé en résistance et des pommes granny et du crumble en dessert.
Cette initiative a été appréciée par l’hôpital Sainte-Marie car elle favorise le bien-être des patients et c’est grâce à elle qu’une journée sur l’alimentation et des ateliers culinaires réguliers seront organisés sur les lieux dans les prochains jours afin de faire redécouvrir le goût aux patients. Ajouté à cela, la directrice de l’hôpital prévoit aussi un projet intéressant de construction de cuisines thérapeutiques cette année.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *