Lancer un commerce de drive : traiteur en ligne 4

Lancer un commerce de drive : traiteur en ligne

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

Le traiteur a pour mission de vendre des plats préparés et d’organiser des réceptions pour le compte d’une entreprise ou d’un particulier. Il s’y connaît bien en cuisine et il ne manque pas de créativités et d’idées pour monter de nouvelles recettes. Il travaille souvent avec d’autres cuisiniers et professionnels de la décoration et il garantit la qualité et la fraîcheur des produits qu’il utilise.
En cette période de crise sanitaire, il n’hésite pas à proposer ses services en ligne pour satisfaire ses clients et propose un service de drive pour limiter la propagation du virus et pour simplifier les choses.

Quels sont les avantages de la distribution par drive ?

Comme on le sait tous, le drive est une formule qui permet aux clients de retirer leur commande tout en restant à bord de leur véhicule. En fait, les clients doivent tout d’abord sélectionner leurs produits sur la page du traiteur en ligne et lorsque leurs commandes sont validées, ils peuvent venir les récupérer à la date, à l’heure et à l’endroit déterminé.
Selon le système, ils seront identifiés par un code personnel et ils recevront leurs achats dans un entrepôt dédié ou un espace accolé au magasin, auprès d’une équipe en charge de remplir leur coffre. Ainsi, ils peuvent donc bénéficier d’un gain de temps considérable et ils n’ont pas à fréquenter des gens.

Comment un traiteur en ligne peut ouvrir un drive ?

Pour ouvrir une distribution par drive, le traiteur en ligne doit suivre la démarche suivante. En premier lieu, il doit monter un dossier en réunissant tous les documents nécessaires à la réalisation des travaux. Normalement, il n’y a pas besoin de demander un permis de construire si le drive n’accroît pas la surface de vente et ne modifie pas le bâtiment. Mis à part cela, le drive ne nécessite pas non plus d’autorisation de la commission d’aménagement commercial s’il concerne l’entreposage.
En second lieu, il faut prévoir une durée de 2 à 4 mois pour terminer le chantier. Ici, la tâche la plus importante est la construction d’un auvent car cela permet de ménager un espace de retrait signalé. Puis, il y a aussi l’installation des éclairages, la délimitation des places de stationnement et la pose des bornes.
Pour continuer, la troisième étape consiste à recruter une équipe drive. Il faut prévoir des préparateurs de commandes et des employés en extra pour les week-ends. Et pour finir, il faut communiquer aux consommateurs l’ouverture prochaine d’un service drive en lançant des publicités dans la presse locale, à la télé ou à la radio et en utilisant des prospectus, des affichages, etc.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *