Comment est fait le café décaféiné ? 4

Comment est fait le café décaféiné ?

Posted on by LauraK in No Comments

Le café décaféiné constitue une meilleure alternative au café classique si vous adorez le café, alors que vous ne devez pas consommer beaucoup de caféine.

Il est vrai qu’il n’est pas totalement exempt de caféine, mais il en contient une très faible dose. Donc, il permet de réduire considérablement la quantité de caféine ingérée quotidiennement par l’organisme. Découvrez comment fabriquer du café décaféiné ?

La méthode naturelle

La méthode la plus naturelle est la décaféination à l’eau. Celle-ci consiste à tremper les grains de café dans l’eau pendant une dizaine d’heures afin qu’ils se déchargent progressivement de caféine. Cette eau est ensuite saturée par les principaux composants du café pour qu’aucun élément aromatique ne s’échappe.
La prochaine étape consiste à réchauffer le bain et à le mettre sous pression pour favoriser le transfert entre l’eau et les grains. Après, la caféine sera récupérée à l’aide de la précipitation activée par le charbon et l’eau sera réinjectée dans le bain.
Le processus ne prend fin que lorsque la quasi-totalité de caféine est retirée des grains de café, ainsi est obtenu le café en grain décaféiné. D’où on dit qu’il s’agit de la méthode de décaféination la plus lente, mais aussi la plus respectueuse de la santé des consommateurs.

La méthode chimique

La seconde méthode à connaître est la méthode chimique. Celle-ci consiste à soumettre les grains de café à un bain de vapeur afin d’accroître leur porosité ainsi que leur surface de contact avec les actifs à même de réaliser l’opération.
Une fois gonflés, les grains de café sont plongés dans un bain d’eau mélangée à un solvant chimique : acétate d’éthyle ou dichlorométhane. C’est cette substance qui permet l’extraction de la caféine. Elle dissout la caféine sans altérer les autres composants des grains de café.
Contrairement à la méthode naturelle, cette technique est plus rapide, mais moins respectueuse de la santé humaine et de l’environnement.

La décaféination au dioxyde de carbone

Le procédé par dioxyde de carbone peut être considéré comme la méthode la plus douce. Ici, la décaféination consiste à soumettre les grains de café à un bain de vapeur afin d’augmenter leur volume pour faciliter la pénétration du CO2.
Le CO2 va entrer en contact avec les grains quand il est placé dans un environnement qui présente une pression égale à 250 bars. Ainsi, il va dissoudre la caféine pour l’emporter et il sera ensuite rincé à l’eau pour permettre la récupération d’un précipité de caféine.
Ce qui est avantageux avec cette technique de décaféination, c’est le fait qu’elle soit à la fois rapide et sans danger. C’est le procédé le plus technique et le plus moderne de tous.

Laisser un commentaire