Lutte contre l’analphabétisme chez les salariés de cuisine 4

Lutte contre l’analphabétisme chez les salariés de cuisine

Posted on by Cuisines-Blog in No Comments

L’alphabétisation est le meilleur moyen d’aider les salariés de cuisine à acquérir un poste plus intéressant et à gagner plus d’argent. Elle permet, en effet, de valoriser leur savoir-faire ainsi que leurs expériences et elle permet aussi d’atteindre progressivement les objectifs de développement durable des Nations Unis à l’horizon 2030 : « que tous les jeunes et une proportion considérable d’adultes, hommes et femmes, sachent lire, écrire et compter ».

Les formations à suivre pour devenir cuisinier

Le métier de cuisinier est très en vogue en ce moment. Il permet à la fois de préparer de bons plats faits maison, d’intégrer la restauration et de ne pas risquer un jour le chômage. Toutefois, il convient de noter qu’un cuisinier est souvent recruté selon ses formations et ses expériences.
D’où l’intérêt d’apprendre à lire et à écrire, de terminer les études en primaire et au collège et de choisir entre différentes options au lycée : un CAP cuisine, un BEP hôtellerie restauration option cuisine, un Bac Pro cuisine ou un Bac Techno hôtellerie.
Après, il est encore possible d’intégrer l’une des meilleures écoles de cuisine de France telles que l’école Ferrandi, le Cordon Bleu, l’Institut Paul Bocuse et Alain Ducasse Education pour enrichir le CV et pour gravir plus rapidement les échelons.

L’importance de l’alphabétisation des commis de cuisine

Et il en va de même pour les commis de cuisine. Leur poste ne demande pas, certes, de formations particulières mais ils doivent savoir lire et écrire pour suivre les instructions des chefs, pour pouvoir déchiffrer les livres de recettes et pour trouver un poste plus intéressant lorsqu’ils auront plus d’expériences.
En essayant de surmonter le problème d’analphabétisme, ils pourront évoluer dans la profession de cuisinier et ils peuvent choisir entre différentes possibilités de carrière. Ils pourront aussi faire entrer beaucoup plus d’argent et ils seront loin de la pauvreté.
A titre d’information, la rémunération d’un cuisinier salarié est estimée entre 1500 et 2500 euros à l’heure où l’on parle tandis que celle d’un traiteur et d’un cuisinier indépendant dépend de son chiffre d’affaire.
Beaucoup de personnes se demandent encore : quelle est la cause principale de l’analphabétisme dans le monde ? Eh bien, la réponse est très simple : c’est le manque d’accès à l’éducation. C’est pour cette raison que le droit à l’éducation compte parmi les droits fondamentaux de l’Homme et que de nombreuses précautions ont été prises pour renforcer la lutte contre l’analphabétisme et pour améliorer les conditions de vie et de travail des salariés de cuisine peu qualifiés.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *